Au retour Avant le départ Outils recherche d’emploi Salariat

Expatriation : Pôle Emploi est mon ami

pole emploiSi pendant votre séjour à l’étranger, vous ne pouvez pas bénéficier des services et des ressources de Pôle Emploi, il en va autrement avant et après votre expatriation. Pensez-y ! Que se soit pour soutenir votre projet de mobilité ou pour vous accompagnement à votre retour, Pôle Emploi est votre ami.

Un projet d’expatriation ? Faites appel au service mobilité de Pôle Emploi

Aujourd’hui, de nombreux conseillers Pôle Emploi sont sensibilisés à ces questions d’expatriation et près de 100 conseillers en France sont formés pour vous accompagner. Des équipes de Pôle Emploi International sont ainsi disponibles dans les différentes régions françaises.

Comment bénéficier des services de Pôle Emploi pour votre projet d’expatriation ?

  • Inscrivez-vous à Pôle Emploi et informez votre conseiller de votre souhait de mobilité internationale.
  • Si votre projet est suffisamment mûr, vous êtes orienté vers un conseiller Mobilité spécialiste du pays sélectionné.

Comment a lieu cet accompagnement ?

L’accompagnement se fait principalement à distance par visioconférences, téléphone ou e-mails et dure de 6 à 12 mois.

Quels sont les différents outils mis à votre disposition pour faciliter votre expatriation ?

  • Pole-emploi.fr pour retrouver toutes les offres d’emploi dans le monde.
  • Portail EURES pour retrouver toutes les offres d’emploi en Europe.
  • Le Salon en ligne pour être mis en relation avec des recruteurs potentiels.

À noter : la plupart des offres d’emplois proposées sur ces sites sont en contrat local. Par conséquent, vous devez vous renseigner sur le niveau de salaire et le coût de la vie dans votre futur pays d’expatriation, avant de vous engager.

  • Emploi Store pour évaluer et valider votre projet professionnel grâce aux e-ateliers pour préparer son C.V. et sa lettre de motivation, aux simulateurs d’entretien à l’étranger, aux cours et tests de langue en ligne.
  • Pôle Emploi TV - Chaîne mobilité internationale pour visionner des vidéos sur l’expatriation et les pays qui vous intéressent.

Aides financières à la mobilité européenne :

  • Your First Eures Job pour les moins de 35 ans et Reactivate Boost Your Mobility pour les plus de 35 ans afin de vous rendre aux entretiens d’embauche ; financement d’un déménagement.
  • Erasmus+ afin de bénéficier d’un stage de 3 à 6 mois dans un pays européen et acquérir de nouvelles compétences.
  • Aide à la conversion des diplômes.

Bon à savoir : cet accompagnement s’adresse aussi bien aux jeunes sans qualification qu’aux diplômés de l’enseignement supérieur, avec ou sans expérience.

boutons NL EV

Retour en France : Pôle Emploi, une béquille pour retrouver le chemin de l’emploi

Revenir d’expatriation n’est pas toujours simple, notamment en terme d’emploi. Il va falloir prendre un nouveau départ, justifier sa pause-carrière ou encore envisager une reconversion. Là encore, n’hésitez pas à faire appel à Pôle Emploi pour vous accompagner sur le chemin de l’emploi.

Inscrivez-vous à Pôle Emploi pour bénéficier des aides financières auxquelles vous pourriez avoir droit, mais pas seulement. Même si parfois l’accompagnement n’est pas toujours à la hauteur, il a au moins le mérite d’exister. C’est mieux que rien !

À votre retour d'expatriation, votre conseiller Pôle Emploi peut ainsi vous proposer :

Pôle Emploi est souvent perçu comme un monstre administratif. Ce n’est pas totalement faux. Cela dit, il offre aux futurs et anciens expatriés des aides et des accompagnements utiles pour retrouver le chemin de l’emploi.

Vous auriez tort de vous en priver !

Article rédigé par Agnès Mongin à Singapour.

 

Expat Value vous conseille également : 

Retour d’expatriation et Pôle emploi : démarches indispensables

En expatriation, peut-on utiliser le CPF pour se former ?

Un boulot au retour d'expatriation, mode d'emploi en 6 points  (article réservé à nos abonnés)

 

boutons Retour a FXP

 

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre