Coaching Management Salariat

Quelle distance dans nos relations de demain ?

Parmi tous les chamboulements que nous vivons ces dernières semaines, la distance que nous intégrons dans nos relations est sans doute l'un des plus marquants. Pour autant, la société "sans contact", est-elle en train d'apparaître ? Eléments de réponse, avec Manuela Marquis, coach certifiée de la Coach Academy et spécialiste interculturelle. 

La distance dite "sociale". 

Depuis quelques jours, nous sommes chamboulés dans nos interrelations et la manière d’approcher les personnes de notre entourage, auprès de nos proches et toute personne qui croisent nos chemins. Nos comportements selon nos rituels se bousculent. En France, la bise et le serrage de mains sont interdits. Au début de la crise, un contact avec le coude ou un salut avec les pieds était recherché pour garder le contact. Aujourd’hui la distance à l’autre est fixée à minimum 1 mètre.

Questions clés

Ainsi peut-on se demander à quel point nos pratiques du moment, seront celles de demain ? Allons-nous, en France, continuer à nous faire la bise, nous embrasser et être proche, revenir sur nos anciennes habitudes comme s’il ne s’était rien passé ?

Distance et relations : ce que disent les anthropologues....

Depuis les années 60, nos regards ont été influencés par l’un des concepts majeurs, La Proximité, ou Proxémie, introduite par l'anthropologue américain Edward Twitchell Hall. Edward T. Hall est un anthropologue américain né en 1914. Il a accordé de l’importance aux faits interculturels. Dans son livre « La Dimension cachée, Seuil, 1971 (The Hidden Dimension, 1966) », il va étudier les différents rapports que les hommes ont à l’espace pour expliquer les différences de comportements sociaux et culturels à travers le monde.

Les 4 niveaux de distance selon Hall

Selon Edward T. Hall, quatre distances principales s'établissent entre les individus : l'intime, la personnelle, la sociale et la publique. La conception de l’espace diffère d’une culture à une autre et la distance acceptable entre les personnes varie considérablement. Ainsi les pays du nord ont des habitudes différentes par rapport aux pays du sud. On distingue les distances avec des rayons plus ou moins grands selon certains types d’interactions et d’habitudes :

  • Distance intime : distance réservée au contact intime avec son partenaire amoureux et ses enfants.
  • Distance personnelle : limite de non-contact physique direct. Elle marque l’affectivité et la proximité quotidienne des individus dans leur vie publique.
  • Distance sociale : relations interpersonnelles directes. Au-delà tout contact physique direct, jusqu’aux limites de portée de la voix sans effort.
  • Distance publique : l’espace où se trouve les gens avec lesquels on n’interagit pas.

La Dimension cachée, Seuil, 1971 (The Hidden Dimension, 1966) 

On peut dire que notre façon d’occuper l’espace en présence d’autres est un des marqueurs de notre identité. Et ceci est en train de changer, pour le moment.

boutons NL EV

Comment nous adaptons nos relations à cette distance

Nous vivons à distance la vie d’entreprise. Un PC à la maison, et voilà le télétravail est instauré. Les réunions normalement en présentiel se font à distance via des plateformes en lignes dont Zoom ou Skype. Nous vivons la vie d’entreprise à un autre rythme et à une autre distance.

Ce que l'on remarque, c'est que le télétravail a induit de nouvelles formes de travail : là où avant il n'y avait pas de réunion d'équipe, voilà des réunions Zoom tous les jours... Là où les réunions étaient peu participatives, on écrit sur un tableau blanc sur Zoom. Les fonctionnalités offertes par ces outils, leur facilité d'usage apportent une efficacité que nous connaissions moins auparavant !

Autre conséquence : le business trip d'un jour, ou l'aller-retour Europe-USA pour une conférence par exemple, se fera probablement moins, voire pas du tout, et sera remplacé par des vidéo conférences.

Même constat pour le privé, nos proches sont plus proches que jamais mais... différemment. Un apéro se fait toujours…. Mais à distance. Et tout d’un coup, on prend le temps de contacter plus ses proches et un café est possible avec sa tante en Australie et sa cousine en Allemagne. Les distances si lointaines deviennent proches en communication et surtout la conscience est là pour le faire. Ce qui n’était pas toujours le cas avant.

Conclusion

La société du « sans contact » est-elle en train d’apparaître ? Cet espace, cette distance plus large instaurés maintenant avec du télétravail, des visio-conférences ou des webinars, seront-ils plus largement déployés dans notre vie de tous les jours dans les entreprises, administrations, organisations gouvernementales ou non ?

La question est réelle, à quel point allons-nous reprendre nos « anciennes » habitudes ? Quelles sont ces nouveaux usages que nous allons instaurer dans nos coutumes personnelles et professionnelles ? La distance intime et personnelle bougera-t-elle à sociale et publique pour toujours ?

Il est clair que ce changement forcé par l’actualité aura une influence sur notre mode de fonctionnement de demain. Le temps nous le dira comment.

Manuela Marquis

Coach professionnelle ICF certifiée. Biculturel franco-allemand. Elle accompagne les managers et leurs équipes dans un environnement international sur les enjeux de la communication et du mieux travailler ensemble. TeamBuilding & séminaires, Orientation professionnelle & Mobilité. .
Pour la contacter : manuela.marquis@expatcoachacademy.com

 

logo - expat communication

Une expatriation ne s’improvise pas, faites-vous accompagner !

Expat Communication accompagne depuis 2001 chacun des acteurs de la mobilité internationale sous la devise « Together, we care for expats » et propose :

 

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre