Formation Formations à distance

Le MOOC Création d’entreprise innovante

Le MOOC Création d’entreprise innovante de l'IAE Montpellier : l'occasion de se former à l’entrepreneuriat à distance

Le MOOC Création d’entreprise Clémence est expatriée en Italie. Lorsqu'elle est arrivée à Rome avec son conjoint en avril 2015, elle avait le désir d'entreprendre. Elle a alors décidé de se former aux outils de l’entrepreneur et s'est tournée vers les MOOC, les massive open online courses. L'année précédent son expatriation, elle avait découvert ce concept. Elle avait à l'époque fait une formation sur les outils avancé de gestion de projet. Le format lui avait beaucoup plu.

Depuis l'Italie, elle a suivi le MOOC « créations d’entreprises innovantes », proposé sur la plateforme FUN (France Université Numérique), par l’IAE de Montpellier. Elle nous partage son expérience.

Le déroulement du MOOC « créations d’entreprises innovantes »

Le MOOC s’est étalé sur 6 semaines. Deux parcours étaient possibles :

  • un parcours simple, où une attestation de suivi était délivrée à la fin des cours et après validation des QCM,
  • un parcours « concours » où les volontaires pouvaient imaginer un projet d’entreprise.

Pour ma part, j’ai suivi l’option concours, qui me paraissait plus challengeant et correspondait à mon besoin de me mettre en situation.

Le parcours classique

Le parcours classique a été pensé pour passer en revue les différentes étapes de lancement d’un projet d’entreprise : de l’idée au projet, du projet au business model et enfin du business model au business plan. Ont été également évoqués les outils à dispositions des entrepreneurs pour les aider (les concours, les aides publiques, les incubateurs, etc.) et tout le volet financement (levée de fonds, Business Angel, crowdfunding).

Chaque semaine correspondait à un thème, traité avec des vidéos faites par différents intervenants, et des supports de cours à télécharger en PDF. A chaque cours étaient également proposées des ressources complémentaires, si l’on voulait approfondir le thème. Pour ma part, visionner les cours, prendre des notes, répondre aux QCM, représentait 2 à 4h de travail par semaine.

J’ai particulièrement apprécié les interviews qui émaillaient le parcours, en plus des cours eux-mêmes. Ces interviews d’acteurs de l’entrepreneuriat (des entrepreneurs eux-mêmes racontant leurs débuts, un expert de la communication, une spécialiste du dépôt de marque, etc.) permettaient de donner du « corps » à l’expérience.

Le parcours "concours"

A côté du parcours classique, j’ai donc également participé à l’option «  concours ». L’idée était de soumettre un projet d’entreprise, en suivant chacune des étapes du parcours. Il fallait:

  • dans un premier temps décrire le projet et son marché (étude de marché)
  • puis réaliser le business model (sous forme d’un PowerPoint)
  • et en fin de parcours, réaliser une petite vidéo présentant le projet et son objectif, sous une forme que l’on pourrait retrouver sur une plateforme de crowdfunding par exemple.

C’était vraiment un très bon complément à la formation. Car cela permettait de mettre en pratique ce que j’avais appris sur un cas particulier. Et aussi d’apprendre à me servir des outils (comment remplir un « business model canva », comment faire une petite vidéo animée pour donner envie…).

L’enjeu du concours était de gagner un accompagnement par l’incubateur du BIC de Montpellier pour développer son projet. J’ai fait partie des finalistes et cela a permis de booster ma confiance en moi !

De la formation… à la mise en pratique !

Le MOOC m’a vraiment aidé à « entrer » dans ce monde de l’entrepreneuriat, d’en comprendre le vocabulaire et les codes.

Dans mon cas, avoir eu un cadre précis pour réfléchir réellement « en tant qu’entrepreneur » a été bénéfique. J'ai imaginé un projet qui me plaisait et pour lequel il n’y avait pas d’autres enjeux que me former et me faire plaisir. C'est en partie à ce moment là que mon idée de business actuelle est née. J’avais imaginé une entreprise autour de l’expérience du fait main, du DIY et de la collaboration avec des marques. Cette intuition, ajoutée à ma passion pour le domaine de la maternité et à ma formation d’accompagnante à la naissance, m’a permis de développer et de voir naitre mon entreprise aujourd’hui, My Mommy BOX.

C’est aussi dans le cadre du MOOC que j’ai découvert les méthodes de lean start-up. Elles m’ont donné quelques pistes pour lancer une phase de test de mon projet My Mommy BOX au printemps 2016. Ainsi, aujourd’hui, je peux lancer mon entreprise sur des bases solides et avec enthousiasme !

Clémence Pagnon - Fondatrice de My Mommy Box

Pour découvrir le parcours de Clémence, nous vous recommandons de lire son témoignage: "Entreprendre en expat step by step – témoignage de Clémence"

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre