Caisse des Français de l'étranger (CFE) Guides des Experts Partenaires Salariat

Maternité et travail à l’étranger

Maternite et travail a l etrangerLa question de la maternité peut surgir à tout moment, y compris lorsque l’on occupe un poste à l’étranger, prenant, intéressant, ou encore motivant. Si construire une famille fait partie de votre projet, nous allons, avec la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) qui vous suit partout dans le monde et aussi en France, vous apporter des précisions importantes pour que votre maternité se passe au mieux !

Pour votre confort, vivre sereinement votre grossesse et vous assurer de son bon suivi, vérifiez votre protection sociale, idéalement avant la conception. Car une maternité veut aussi dire calculette et agenda : organiser vos visites, vos examens et connaître l'indemnisation de votre congé maternité.

Déclarer sa grossesse

Tout d’abord, il est nécessaire de déclarer sa grossesse auprès de sa protection sociale. Si vous êtes prise en charge par la CFE, il suffit d’envoyer le plus rapidement possible un certificat médical avec la date présumée de la conception. Vous recevrez un livret maternité avec toutes les informations concernant les examens durant votre grossesse.

Suivant le pays où vous résidez et votre éventuelle protection sociale locale, renseignez-vous pour savoir à quel moment vous devez faire votre déclaration de grossesse :

Exemple au Royaume-Uni : "La salariée doit informer son employeur de la date à laquelle elle souhaite débuter son congé de maternité et ceci au plus tard la 15e semaine avant la naissance présumée de l'enfant. Elle doit également informer son employeur de la date à laquelle elle souhaite qu'il commence le versement des indemnités au plus tard 28 jours avant la date choisie. " (source : Cleiss)

Vivre sa grossesse au travail

En France, le code du travail permet à toutes les femmes salariées de s’absenter pour pouvoir se rendre à ses rendez-vous médicaux liés à la grossesse. Ce n’est pas forcément le cas pour tous les autres pays. Certains proposent des avantages, d’autres moins, il est donc important de connaître au mieux ce qui vous attend.

Renseignez-vous bien sur les conditions appliquées dans le code du travail de votre pays d’accueil. Si vous êtes expatriée dans une entreprise française, il est possible que vous restiez couverte par le code du travail français, demandez au service RH de l’entreprise.

Le congé maternité et les indemnisations journalières

Toute maternité donne droit à un congé. Mais la durée de ce dernier et les conditions de rémunération peuvent varier d’un pays à un autre. En France, selon le code du travail, toute salariée a le droit de bénéficier d'un congé de maternité pendant une période qui commence six semaines avant la date présumée de l'accouchement. Et il se termine dix semaines après la date de celui-ci. Ce congé est rémunéré par la Sécurité sociale et quelquefois complété par l’entreprise, pour que le salaire soit maintenu en totalité pendant le congé maternité.

Si vous êtes affiliée à la CFE, vous aurez droit aux indemnités journalières maternité comme le ferait la Sécurité sociale française*. En revanche, si vous êtes affiliée uniquement à la protection sociale de votre pays d’accueil, il vous faut regarder la législation de ce pays.

Exemples: "En Italie, le congé maternité s'étend sur 24 semaines, indemnisé de manière dégressive à 80 % puis à 30 % du salaire. La Slovaquie propose un congé de 28 semaines, mais ses bénéficiaires ne touchent que 55 % de leurs salaires. Le Canada, lui, propose 15 semaines indemnisées jusqu'à 80 % du salaire, selon le nombre d'enfants dans la famille. Avec le congé parental, les mères peuvent s'absenter en tout pendant une durée de 50 semaines, en percevant en moyenne 55 % des revenus. La Suisse offre, seulement depuis 2005, un congé maternité de 14 semaines payé à 80 % du salaire." (Source : cadre emploi)

Etre bien assurée pendant votre maternité avec la CFE

Avec la CFE, vous bénéficiez d’une prise en charge à 100 % des tarifs français de Sécurité sociale pour certains examens dès le début de la grossesse et pour toutes les dépenses médicales à partir du 1er jour du 6ème mois de grossesse jusqu’au 12ème jour après l’accouchement. Que vous soyez déjà enceinte au moment du départ, la CFE étant la continuité du régime général rien ne change pour vous. Tout est pris en charge, dans la limite du plafond de la Sécurité sociale.

En souscrivant à deux produits :

JeunExpat Santépour les expatriés de moins de 30 ans et de leurs ayants droit partout dans le monde y compris en France.

MondExpat Santé pour les expatriés de plus de 30 ans et de leurs ayants droit partout dans le monde y compris en France.

Ces deux offres ouvrent aux mêmes remboursements :

La CFE vous rembourse 100% des frais engagés (sur la base des coûts de santé en France) :

  • la consultation au cours de laquelle la grossesse est constatée ;
  • la consultation pour le 1er examen prénatal (programmer avant la fin du 3 ème mois de grossesse ;
  • une consultation par mois du 4ème au 9ème mois de grossesse;
  • certains examens laboratoires, comme ceux portant sur la toxoplasmose, la rubéole, la glycémie, ou le VIH ;
  • la consultation pour l'examen post-natal.
    Mais aussi :
  • l'intégralité des frais médicaux, pharmaceutiques, d'analyses et d'hospitalisation (qu'ils soient liés ou non à la grossesse jusqu'au 12ème jour qui suit l'accouchement);
  • jusqu'à 8 séances de préparation à l'accouchement ;
  • jusqu'à 10 séances de rééducation abdominale après l'accouchement.

    A noter 

    La CFE peut également rembourser à 100% mes frais engagés pour l'amniocentèse, le caryotype foetal, le dépistage du VIH, ainsi que l'examen du père.

Et pour l’accouchement ?

Si vous rentrez en métropole pour le grand jour, la CFE prendra en charge directement les frais de votre accouchement dans l’établissement hospitalier de votre choix (conventionné par la Sécurité sociale). A l’étranger, le remboursement se fait sur la base des tarifs d’un accouchement en France.

Vous possédez une couverture santé locale obligatoire ou qui vous convient dans votre pays d'accueil, mais vous souhaitez accoucher en France ?

Vous préférez vous faire soigner ou accoucher près de vos proches ? La CFE a une offre qui devrait vous intéresser.

FrancExpatSante

Avec FrancExpat Santé, il est maintenant possible de conserver une couverture des soins pour la France exclusivement. Les Français expatriés peuvent ainsi continuer à se faire soigner en France (maladie – maternité - hospitalisation) lors des séjours temporaires ou pour des opérations programmées en restant couvert par la Sécurité sociale française pour tous les soins réalisés en France.
Ce produit s’adresse à tout le monde, que vous soyez salarié, indépendant ou encore à la recherche d’un emploi ; avec une adhésion seule ou en famille.

Toutes les infos : https://www.francexpat-sante.com avec le simulateur pour connaître le remboursement de vos soins.

Option pour les 3 offres

Pack 3 en 1

Option "indemnités journalières - invalidité - capital décès", en cas d'arrêt de travail, d'incapacité ou de décès.

Congé maternité et paternité
  • En cas de congé maternité, nous vous versons une indemnité journalière.
  • Le montant varie de 33,11 € à 66,22 € selon la base de cotisation annuelle que vous avez choisie.
  • Le versement peut être effectué pendant six semaines avant l'accouchement et dix semaines après.
  • Nous pouvons aussi indemniser le congé paternité, pour un montant similaire et une durée de 11 à 18 jours.

Rejoignez également le groupe facebook Ma maternité à l'étranger. Partagez-y vos expériences, quelles qu’elles soient, les coutumes de votre pays d’accueil, les conditions, mais aussi vos craintes, vos joies, comment vous vivez ou avez vécu votre maternité. Cet espace de discussion a été crée par femmexpat en coopération avec la CFE.

Groupe Ma maternité à l'Etranger

En matière de protection sociale : avec la CFE, emportez « la protection à la française » partout dans le monde ! 

logo cfe

Caisse des Français de l'Étranger
www.cfe.fr
Tél : (depuis la France au coût d'une communication locale) : 01 64 71 70 00
Tél. (depuis l'étranger) : +33(0)1 64 14 62 62
Fax : 01 60 68 95 74

Ce texte est un publi-rédactionnel

Expat Value vous conseille également de lire :
Se faire soigner en France quand on est français de l’étranger c’est possible !
On vous parle protection sociale à l'étranger !

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre