Formation Formations à distance Mise en oeuvre

Réussir sa formation à distance

formation_a_distanceVotre décision est prise, cette année sera sous le signe de la formation ! Et votre choix s’est orienté vers une formation à distance. Vous êtes super ultra motivé(e). Cela faisait une éternité que vous aviez envie de reprendre vos études. Mais (et oui, il y a toujours un « mais » !) au fond de vous, vous avez un léger doute. L’excitation des premières semaines passées, vais-je arriver à aller au bout de ma formation ? Nos conseils pour réussir sa formation à distance !

Voici 7 conseils pour réussir votre formation à distance :

  1. Trouvez le bon support pour votre feuille de route
  2. Ne restez pas seul
  3. Faites des pauses
  4. Mettez en pratique
  5. Impliquez votre entourage
  6. Ne vous mettez pas de pression
  7. Prenez du plaisir

1. Pour réussir sa formation à distance : trouvez les bons supports

Sophie, expatriée en Ecosse, a suivi une formation à distance pour devenir coach. Dans un de ses premiers cours, on lui a enseigné que « la volonté n’est pas suffisante pour atteindre un objectif. Il faut prendre conscience de ce qui nous a aidé, supporté, pour atteindre ses objectifs ».

Cette formule vous semble obscure ? Alors voici un petit exercice de mise en pratique. Bloquez une heure dans votre agenda. Et pendant cette heure, réfléchissez à une action que vous avez su mener à bien dans les derniers mois. Par exemple : arrêter de fumer, gérer un déménagement, reprendre le sport, … Et posez-vous la question : qu’est ce qui m’a aidé à réaliser cette action ? Trouvez au minimum 3 supports qui vous ont permis d’aller au bout d'un projet. Notez les sur une feuille de papier. A vous d’identifier vos supports car ce qui marche pour certains ne marchent pas forcément pour d’autres ! Et surtout, n’hésitez pas à être créatif et recherchez ce qui vous correspond réellement.

Voici quelques idées de supports qui peuvent vous aider à réussir votre formation à distance

  • Faire des « To do list »
  • Faire un retro-planning papier que vous affichez dans votre bureau
  • Enregistrer dans votre smartphone des alarmes pour chaque étape que vous souhaitez vous fixer (rendre des devoirs, apprendre des cours, assister à des cours en ligne, …)
  • Prendre le temps régulièrement de visualiser le métier que vous ferez à l’issue de la formation. C’est un des supports de Sophie : elle imagine son futur cabinet, la déco, comment se déroulera sa séance de coaching, l’atmosphère. Elle imagine aussi à quoi ressemblera sa vie une fois sa formation achevée. Une façon pour elle de retrouver de l’énergie et du sens dans ce projet quand elle s’essouffle.
  • Ecrire au début de sa formation une « charte » avec toutes les raisons pour lesquelles vous avez décidé de faire cette formation.
  • Demander à un(e) ami(e), à votre conjoint de vous demander régulièrement où vous en êtes dans votre formation. Ainsi, vous ferez de cette personne « le comptable » de votre réussite. Pour certains, annoncer publiquement ses décisions, ses objectifs peut les aider à s’y tenir. Pour d’autre cela représentera trop de pression.
  • Célébrer chaque petite victoire : un test rendu, un challenge relevé, ...

Puis interrogez-vous sur la façon dont vous allez pouvoir adapter ces « supports » pour mener à bien ce projet spécifique : réussir votre formation à distance. Et notez les sur une feuille ! Ce sera votre feuille de route, votre bouée à sortir quand vous vous sentez flancher ! Épinglez la sur le mur de votre bureau si besoin.

2. La solitude peut vous peser : connectez vous à vos pairs et co-workez

La virtualité des formations à distance peut entraîner un sentiment d’isolement : personne avec qui échanger à la fin d’un cours, pas de professeur à qui poser votre question pendant une séance.

A contrario, grâce à cette même digitalisation, vous pouvez vous connecter à vos professeurs et aux autres étudiants très facilement par email, par des groupes sur les réseaux sociaux. La majorité des formations en e-learning propose une plateforme avec des forums d’échange entre étudiants. Renseignez-vous ! Avoir le sentiment d’appartenir à un groupe et une communauté peut vous aider.

Et pour ceux qui ont aussi besoin de « vrais » relations sociales, le co-working peut être votre solution. Nous vous recommandons la lecture de l’article « Le co-working pour rompre l’isolement ».

Lire aussi : 30 minutes d'Expat Coaching pour faire le point

3. Une impression de ne faire que ça : autorisez-vous de vraies pauses

La simple vue de votre ordinateur vous fait penser à votre formation à distance ? Vous avez l’impression que vous êtes toujours un peu en train de travailler, que cela ne s’arrête jamais ? Pourquoi ne pas changer votre organisation de travail ? La formation à distance offre tellement de flexibilité qu’il peut être utile de vous fixer un cadre.

Faites vous un planning type de la semaine, identifiez le nombre d’heures de cours et de travail personnel que vous avez à faire. Notez vous des plages fixes de travail dans la semaine et identifiez les semaines de vacances où vous serez en OFF complet. Mais réservez-vous aussi des moments avec des ami(e)s, des moments pour vos loisirs. Et enfin, respectez bien votre planning ! Et pourquoi pas, mettez vous une alarme pour vous alerter de la fin de votre séquence de travail. Vous pourrez alors savourer pleinement vos pauses !

4. Trop dur de rester dans le théorique : cherchez un stage ou une activité vous permettant de mettre en pratique ce que vous êtes en train d’apprendre

Si cela fait un moment que vous avez quitté les bancs de l'école et que vous avez depuis passé plusieurs années en entreprise, il peut être difficile de passer une année dans de la pure théorie, loin des réalités concrètes de la vie professionnelle.

Explorez la piste du stage ou de la mission bénévole pendant votre formation. Cela peut vous permettre de faire du lien entre ce que vous êtes en train d’apprendre et les besoins des entreprises ou des associations.

boutons NL EV

5. Besoin de se sentir soutenu : impliquez votre entourage

Prenez le temps de parler avec votre conjoint et votre famille de ce projet de formation.

Expliquez clairement à votre entourage l’importance de cette formation pour vous, le temps que vous souhaitez y consacrer. Échangez avec eux sur l’organisation familiale que vous comptez mettre en place pour vous permettre d’aller au bout de cette formation, sans que cela devienne un calvaire pour tous ou une source de tension.

6. Apprendre est de la gymnastique intellectuelle : c’est normal si on sent des courbatures, surtout au début !

Reprendre des études peut être plus difficile que ce qu’on avait imaginé. Se concentrer pendant les cours, rédiger, apprendre par cœur, … Rassurez-vous, c’est le lot de tous ceux qui décident de reprendre des études après une pause! Alors pas de pression. Jour après jour, vous allez vous « remuscler », et votre mémoire vous épatera !

Lire aussi : Une formation de plus, réel besoin ou fuite en avant ?

7. Pour réussir sa formation à distance : prendre du plaisir est indispensable !

Vous avez décidé de vous former car vous aviez envie d’apprendre. Vivez cette expérience comme du bonus, une opportunité.

Le plaisir doit donc être au centre de ce projet. Quand on est jeune, on n’a pas forcément la maturité pour choisir sa formation, voir même parfois on nous l’a imposé. Alors profitez ! Vous avez choisi librement de vous lancer dans ce projet de formation. Goûtez pleinement à cette chance, sans peur de l’échec.

Et si malgré tous ces conseils, vous vous sentez encore en perte d’énergie sur ce projet, contactez les coachs d’Expat Communication. Ils sauront vous aider à trouver vos bons « supports »!

Merci à Sophie Huot - expatriée en Ecosse et en formation à distance de coaching et à Blandine Lavaux !

Expat Value vous conseille également : 

Se former en expatriation ?

Une formation de plus, réel besoin ou fuite en avant ?

logo - expat communication

Une expatriation ne s’improvise pas, faites-vous accompagner !

Expat Communication accompagne depuis 2001 chacun des acteurs de la mobilité internationale sous la devise « Together, we care for expats » et propose :

  • Des stages départ : un accompagnement indispensable pour préparer son départ et faciliter son adaptation sur place.
  • Des stages retour : une journée pour les collaborateurs ou pour les conjoints, pour faire le point. Relire son expatriation, avancer sur ses projets de retour et échanger avec d’autres personnes qui sont dans la même situation. Une bulle d’esprit expat avant de plonger dans le bain du retour.
  • Un accompagnement individuel : une coach, ancienne expatriée elle-même, vous aide à élaborer et mettre en œuvre votre projet professionnel. Service disponible à Paris ou par skype avant votre retour. Vous n'êtes pas sûr de vous ? Une session de coaching de 30 minutes vous est offerte.
  • Le job booster cocoon (Retour à l’emploi après une expatriation ): des groupes d’expatriés, hommes et femmes, boostent leur carrière en s’entraidant pour définir et obtenir le job de leurs rêves. Pour garder l’esprit innovant, débrouillard et solidaire de l’expatriation qui fera rebondir leur carrière. A Paris et à San Francisco.

 

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre