Formation Formations à distance

Se former en coaching en expatriation

formation coaching expatriationCoaching et expatriation sont deux mots qui vont très bien ensemble. Alix Carnot est directrice associée d’Expat Communication. Elle vous propose de réfléchir aux différents liens entre le coaching et l’expatriation. Pourquoi le coaching séduit-il tant d’expatriés ? En quoi les expatriés font-ils de bons coachs ? Comment se former ? Le marché n’est-il pas saturé ? Comment se distinguer sur le marché ? Autant de questions qui sont le quotidien de cette experte de l’expat coaching.

Coaching, un métier qui a le vent en poupe chez les expatriés

Tous ceux qui fréquentent les questions d’emploi des expatriés le constatent : l’expatriation mène fréquemment au coaching. Notamment pour ceux qui après une carrière très dense ont suivi leur conjoint à l’étranger et doivent se réinventer. Mais également chez les aventuriers qui ont quitté leur pays et leur routine.

Et c’est logique ! Quitte à reconquérir sa liberté, autant changer de métier. Et quitte à changer de métier, autant se recentrer sur ce qui donne du sens à notre travail : l’écoute, la transmission, l’accompagnement. Or c’est là le cœur de l’activité de coaching. Et pour lequel les expatriés sont bien armés.

boutons NL EV

Les expatriés, bien armés pour le coaching

En effet, penchons-nous sur les qualités qui font un bon coach. Pour cela, je vous propose de partir de l’une des bases les plus consensuelles dans la profession, les 11 compétences clés du coaching d’après l’ICF (voir ici). Elles tournent toutes autour de l’alliance, la confiance, la conscience de l’autre, la présence, l’écoute, le questionnement, la communication et la planification.
Comparons-les avec les soft skills développés en expatriation dont nous font part les 7600 expatriés qui répondent à notre Baromètre de l’expatriation bi-annuel. Intelligence émotionnelle et interculturelle, maturité, écoute, résilience… Alliées aux compétences métier de haut niveau souvent acquises par les expatriés dans la première partie de leur carrière, elles expliquent logiquement pourquoi les expatriés font souvent de très bon coachs.

La question : où trouver une formation

Si on souhaite se lancer, alors comment se former ? Les écoles de coaching abondent. Comment s’y retrouver ? Nous vous proposons de commencer par bien faire l’inventaire de vos objectifs et de vos contraintes.

  • De combien de temps disposez-vous ?
  • Quel est votre budget ?
  • Dans quelle langue voulez-vous vous former ?
  • En présentiel ou à distance ?
  • Quelle sera la valeur de votre certification sur les marchés sur lesquels vous évoluerez ?
  • Cette école donne-t-elle accès à un réseau qui permet de trouver des contrats ?

Chez Expat Communication, nous avons d’excellents retours des formations de l’ICF, mais aussi de l’Academy du Coaching, de Mosaik. Pour les formations à distance, nous avec de bons échos de voici quelques noms d'école dont nous avons entendu du bien (enseignement en anglais pour la plupart mais certaines ont un programme en français) :
- International Coaching Academy (Australie)
- Erikson (Canada)
- IPEC (US)
- CO-Active Training Institute (US)
- ICI (Suisse)

Au-delà des questions que nous avons évoquées, nous vous proposons de contacter plusieurs coachs issus de ces formations pour recueillir leurs avis. Le marché n’est-il pas saturé ? Avant de se lancer aussi, un autre point doit impérativement retenir votre attention. Quid du marché ?

Le marché du coaching

Autant il y a 20 ans, le coaching était une activité pionnière. Aujourd’hui, une recherche de « business coach » sur Linkedin donne près de 3 millions de résultats. Vertigineux. Et la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Pour vous en parler, je citerais Sophie, une femme qui lorsque nous l’avons rencontrée s’exclamait dépitée : « On dirait que tous ceux qui se posent des questions sur leur vie et n’ont pas l’énergie de mener leur propre carrière deviennent coachs. Dans toutes les villes où je suis passée, j’en ai vu plein et j’ai été très déçue par leur niveau. »

Pourtant, pas d’affolement, ce chiffre correspond à un besoin du marché. Dans un monde en transformation rapide, où le sens et les valeurs se transforment, avec des exigences de performance toujours croissantes, les professionnels ont un besoin profond d’accompagnement et d’aide pour se redéfinir.

Cependant, avec la récession de 2020, le marché va sans doute se tendre. Et dans ce contexte, mieux vaut être un coach expérimenté, avec un réseau solide, et une spécialisation à forte valeur ajoutée.

Lire aussi : Rejoindre l'Expat Coach Academy

Et si je mêlais expatriation et coaching en devenant expat coach ?

Parmi les spécialisations pour les coachs, celle que je connais le mieux est bien sûr le coaching des expatriés. C’est une voie logique pour les coachs expatriés puisque ont une expérience personnelle de la mobilité. Ils savent donc combien l’expatriation est déstabilisante et créé le besoin d’accompagnement par un coach.
Oui, mais se former, coacher, progresser, créer son réseau et son business seul constitue une véritable gageure. C’est à ce défi que répond l’Expat Coach Academy que nous avons créée chez Expat Communication. Un réseau d’experts de l’expatriation, sélectionnés, formés, certifiés et supervisés. Il s’articule autour de trois métiers : l’accompagnement de la mobilité, la carrière internationale, l’interculturel.

Avec ses 20 ans d’expérience synthétisés pour définir une base commune d’expat coaching et ses nombreuses enquêtes, ce réseau représente bien sûr une garantie de qualité pour nos clients. C’est aussi une garantie pour les coachs de progresser, d’échanger et de se sentir soutenus dans une équipe avec laquelle ils partagent des valeurs communes.

Portrait Alix CarnotAlix Carnot, directrice associée d'Expat Communication et auteur du livre "Chéri(e), on s'expatrie"

 

 

Expat Value vous conseille également :

Cinq contre-vérités sur le coaching !

Comment bien choisir son coach ?

Pour une expatriation réussie : les bienfaits du coaching

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre