A propos de l'expatriation Expat et Carrière

Conjoints expatriés et retraite: où en êtes-vous?

Logo-CFE-300x167Vous avez choisi de quitter votre travail en France pour suivre votre conjoint. Vous êtes-vous posé la question de votre retraite pendant cette période d'expatriation? Non?

  • parce que vous pensez qu'il n'est pas possible de cotiser alors que vous êtes à l'étranger,
  • parce que vous n'avez pas aujourd'hui d'activité professionnelle,
  • ou tout simplement parce que vous n'y avez pas pensé.

Pour clarifier la situation : quand on part à l’étranger, on cesse, sauf exception comme le détachement,  de cotiser automatiquement en tant que salarié aux régimes français de protection sociale (santé et retraite). Concernant la retraite, l’accumulation des droits et des trimestres cesse… jusqu’au jour du retour en France et de la reprise d’une activité professionnelle.

Mais alors, comment faire pour sa retraite en expatriation ?

Tout d’abord si l’on travaille dans un pays étranger, on va devoir cotiser au régime obligatoire du pays d’accueil, s’il existe. Mais cela ne permet pas d’acquérir des droits en France. Si des accords entre les pays existent, ils peuvent, à la rigueur, permettre de valider des trimestres mais en tout cas ne permettent jamais une équivalence stricte pour la retraite.

Ceci dit, il est possible de continuer de cotiser volontairement au système français pour assurer la continuité et ne pas perdre de droits au retour:

  • via la cotisation au régime de base à la CFE*
  • Via une complémentaire type Humanis

Important à savoir : Il est vivement conseillé de cotiser au régime de base ainsi qu’à un régime complémentaire !

Première bonne nouvelle: oui  des solutions pour cotiser à sa retraite existent!

Deuxième bonne nouvelle: vous trouverez des informations dans cet article de Femmexpat:DÉPART EN EXPATRIATION : QUID DES COTISATIONS RETRAITE ?

boutons NL EV

Connexion en tant que membre