Entrepreneuriat Portraits d’expats entrepreneurs

Mi Casa Es Tu Casa : le projet qui cartonne, la suite !

Mi casa es tu casaChez expat value nous avons à coeur de promouvoir les talents et les projets des conjoints expats. Donc quand ça marche nous sommes fières avec vous ! On peut dire que Marie-Сaroline on l'a connaît bien. C'est clairement une serial-entrepreneuse et Mi Casa Es Tu Casa n'est autre que sa 3ème boîte ! Le concept : la mise en relation pour louer ou échanger sa maison. Au départ c'était un simple groupe fermé facebook et aujourd'hui c'est un site ultra pro !

Marie-Caroline nous a fait l'amitié de répondre à nos questions. C'est le bilan des 3 mois !

Ouverture de ton site + 3 mois : réussis-tu comme tu le souhaitais à allier business avec confiance et cooptation ?

Dans quelques jours cela fera 3 mois pile que j'ai lancé le site www.micasaestucasa.site. Je suis contente de vous dire que c'est un succès ! Il a fallu que les membres s'habituent à la nouvelle formule et la comprenne, mais finalement cela s'est fait assez rapidement et sans trop de problèmes. Aujourd'hui je suis fière de pouvoir vous dire que nous avons près de 1 000 annonces sur le site et près de 25 000 membres dans le groupe qui continue de grandir chaque jour !

Effectivement, ces 3 mois n'ont pas été de tout repos. Il a fallu être très disponible pour accompagner chacun des "MiCasiens" dans ce changement. Les conseiller, les guider et cela tous les jours, même et surtout le week-end !

As-tu réussi à mettre en place le concept du freemium ?

Le concept du freemium a été mis en place dès le lancement du site et oui il fonctionne très bien. Le service est gratuit pour les locataires. Les propriétaires ont la possibilité de déposer leur annonce gratuitement sur le site avec 2 photos. Ils peuvent ensuite choisir des options pour mettre plus de photos sur leur annonce, signaler une offre de derniere de minute, publier leur annonce sur notre groupe Facebook ou la version premium qui leur permet de mettre un nombre illimité de photos sur le site et une publication tous les mois sur notre groupe Facebook. Ça fonctionne très bien d'autant que nous sommes l'acteur le moins cher du marché, les seuls à proposer une offre sur Facebook en plus du site et surtout dans un réseau de confiance !

Génères-tu déjà des bénéfices ?

Je suis dans une phase de démarrage et j'ai investi beaucoup dans la création du site, les chiffres sont bons, mais je réinvesti tout pour l'instant, dans le but d'améliorer encore le service ! On développe régulièrement de nouvelles fonctionnalités et l'objectif maintenant c'est de se développer à l'international ! D'ailleurs si il y a parmi vous des expats qui ont de bons réseaux de confiance dans leur pays d'expat, qu'ils n'hésitent pas à me contacter...

Passer de facebook à un site, les gens te suivent vraiment ?

C'était la grande question et le stress au lancement!

Le premier jour a été incroyable, les gens se sont précipités sur le site qui s'est rempli très vite ! Nous avions proposé une offre de lancement pour les 50 premiers à déposer leur annonce...et en 3h elle était largement dépassée!

Sur 20 000 membres au moment du lancement du site 60 ont quitté le groupe contre presque 5000 nouveaux ! On peut donc dire que non seulement les gens me suivent, mais surtout j'ai la chance d'avoir une communauté très bienveillante qui m'encourage, me conseille et me pousse à continuer !

J'ai aussi créé il y a un mois un blog www.micasaestucasa.blog pour partager les bons plans des MiCasiens, faire découvrir des régions, les adresses coup de coeur des propriétaires et partager des idées déco repérées sur le site ! Ça renforce d'autant plus l'esprit de communauté et de partage qui est si cher à Mi Casa !

As-tu trouvé les partenaires financiers que tu recherchais ?

J'ai surtout décidé d'attendre un peu avant de chercher des partenaires financiers... le site marche très bien et j'aime la liberté et l'autonomie que j'ai pour le gérer. Je ferai le bilan des 6 premiers mois et me reposerai la question à ce moment là.

Une nouvelle expat : des changements pour Mi casa es tu Casa en perspective du coup ?

En effet nous quittons Londres cet été pour la Gabon, mais aucun changement pour Mi Casa Es Tu Casa. J'ai un développeur web avec qui je travaille à distance et en qui j'ai toute confiance. Je continue de gérer moi-même la relation client, l'animation du groupe Facebook, la gestion du site... Il n'y a pas de décalage horaire avec le Gabon, donc ça ne change rien du tout, en dehors du fait que je vais travailler en manches courtes plutôt qu'en col roulé !

Pour la première fois je n'ai pas à "chercher" un nouveau projet en arrivant et je pars très sereine puisque je peux y emmener mon projet pro et c'est très très appréciable !

Es-tu toujours aussi enthousiaste de ce projet ? As-tu constitué une équipe ? Et si oui, est-ce plus facile pour toi ?

Je suis chaque jour plus enthousiaste ! Le premier mois a été assez stressant et intense, car le changement dans un groupe de 20 000 personnes n'est pas toujours facile à gérer. Mais aujourd'hui que le nouveau modèle fonctionne, je suis hyper sereine et j'ai plein d'idées pour continuer à développer l'offre.

Je n'ai pas d'équipe en dehors de mon développeur web, et j'ai une super MiCasienne qui m'aide à développer Mi Casa Es Tu Casa Italia bénévolement !

Les journées sont intenses et les missions variées mais je suis bien comme ça pour l'instant... Je gère mon temps comme je veux, je peux m’arrêter pour faire faire leurs devoirs aux enfants, faire un mille bornes ou une séance de pâte à modeler et recommencer une fois qu'ils sont couchés, c'est le luxe absolu pour moi !

J'ai encore du mal à laisser "mon bébé". Ceci dit je vais sûrement faire appel à une agence de communication pour m'aider un peu sur cette partie, car je ne peux pas tout faire !

logo Mi casa es tu casa

Marie-Caroline

Marie-Caroline

 

 

 

Expat Value vous conseille également de lire :
Les coulisses d’un projet qui cartonne : Mi Casa Es Tu Casa

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre