Partenaires Entrepreneuriat

Freelance : comment facturer ses clients à l’étranger et se faire payer ?

En tant que travailleur indépendant, il peut vous arriver de travailler pour des clients étrangers et donc de les facturer. Vous pouvez également être basé à l’étranger pour différentes raisons (digital nomads, tour du monde, suivi de votre conjoint.e) et avoir conservé vos clients dans votre pays d’origine.

Si vous rentrez dans l’une de ces situations, les choses peuvent vite se compliquer et devenir cher. En effet, vous devez prendre en compte les différents associés aux frais bancaires et coûts de change. D’autre part, chaque entreprise dispose de ses propres habitudes pour régler ses factures et il peut être difficile d’imposer les vôtres.

En ce temps de confinement, c'est peut être une bonne occasion pour trouver la meilleure option :  des solutions simples qui ne bouleversent pas les habitudes de vos clients et vous évitent de payer trop de frais supplémentaires afin que votre chiffre d’affaires n’en soit pas impacté. 

 

Facturer à l'étranger : comment votre client peut-il vous rémunérer ? 

 

Il existe différentes solutions simples qui vous permettent de garder la main sur vos frais de transferts et ainsi, de ne pas perdre trop d’argent. 

 

Les virements bancaires sont une des solutions les plus utilisées par les entreprises pour régler ses factures. Les frais dépendent des banques émettrices et réceptrices, mais il est certain qu’il y aura des frais pouvant s’élever à 5% de la note finale. Il faudra également ajouter des frais de change qui s’appliqueront. 

Grâce au moteur de recherche de Monito vous effectuez votre transfert en temps réel et en 3 étapes :

  1. Dites nous où vous souhaitez envoyer de l'argent
  2. Sélectionnez le meilleur opérateur
  3. Effectuez votre transfert et économisez

PayPal est également une solution habituelle, en particulier pour les entrepreneurs étrangers. Vous pouvez créer votre compte rapidement et simplement et les transferts y sont généralement rapides. En revanche, chaque transaction de la part de votre client vous coûtera des frais. Par exemple, si vous êtes basés en Espagne et que votre client est aux États-Unis, il pourrait y avoir une majoration de 5% en frais de dossier et de 4% pour le taux de change. 

 

Moins cher, tout en restant flexible ?


Vous pouvez ouvrir un compte bancaire de votre pays de résidence afin d’y recevoir les paiements de clients internationaux. Revolut par exemple propose également des comptes multi-devises idéals pour votre activité d’indépendant. Vous pouvez éditer des IBANs de différents pays afin de recevoir votre argent dans différentes devises, il vous suffit ensuite de convertir l’argent sur votre compte dans la devise de votre pays de résidence. C’est une solution idéale qui ne bousculera pas les habitudes de votre client. 

Facturer à l'étranger : comparez vos options !

 

Il existe de nombreuses autres solutions tout aussi avantageuses. Il est possible de proposer des solutions à vos clients qui allient confort et économie. 

monito.com vous propose différentes informations et comparaisons sur ce sujet. Il ne vous reste plus qu’à sauter le pas.

 

Ceci est un publi-redactionnel publié le 23 mars 2020

 

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre