Mise en oeuvre Outils pour entreprendre

Le Storytelling, l’art d’en faire toute une histoire !

storytelling

Vous en voyez des exemples partout et l’utilisez parfois sans même vous en rendre compte ! Aujourd’hui, découvrez ici ce qu’est le storytelling, et en quoi cela VOUS concerne si vous avez une activité et que vous voulez la promouvoir.

C’est quoi encore, ce terme en ING ?

Le mot Storytelling peut, comme tous les termes de marketing que nous utilisons directement en anglais sans les traduire, nous donner une impression agaçante de ne pas vouloir dire grand-chose et de n’avoir pour intérêt que de donner un genre expert a ceux qui arrivent à le placer dans une conversation. Oui, on a envie de dire à celui qui l’emploie : "Mais tu pourrais pas directement traduire ?! Ça n’existe pas, par hasard, en français ?".

Alors pour mettre de côté ce problème tout de suite, voici la définition de ce terme venu d’Outre Atlantique : Le storytelling est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication.

Une technique de Marketing

Vous l’avez compris, le storytelling consiste donc à utiliser une histoire plutôt qu’à mettre classiquement en avant des arguments marque ou produit. Par exemple, on ne vend plus une canette de soda bien connue en vous décrivant ses attributs. Une histoire est racontée autour de l’expérience que vous procure sa consommation. Et ça marche ! En revanche, si on vous disait vraiment ce qu’il y a dans le produit, vous n’en consommeriez peut-être pas…

Le storytelling peut utiliser des histoires réelles ou créer des histoires imaginaires liées à la marque ou au produit. Il peut en outre, s’appuyer sur l’expérience du créateur même de la marque qui est utilisée comme un récit (et même un mythe) et dans lequel les clients potentiels vont se reconnaître. Cela va même jusqu'à donner une aspiration au client. Pensez à Apple et Steve Jobs. C’est ce qu’on appelle une success story !

Mais attention : s’il repose sur le récit, le storytelling nécessite d’avoir des objectifs de communication, une analyse du contexte et des publics auxquels s’adresser, une stratégie, des outils d’évaluation… Il faut définir ce que l'on va raconter, à qui, comment et dans quel but.

Les histoires nous touchent

Le but justement, est de créer un intérêt, une identification et une adhésion à la marque, en permettant de véhiculer ses valeurs et ses messages de manière originale. Si l’histoire est bien racontée et s’adresse à la bonne cible, elle doit susciter de l’émotion !

D’ailleurs, des histoires, nous en avons tous raconté, écrit, chanté, dessiné. Au moins quand nous étions petits ! Roland Barthes le dit même ainsi* : "Sous ses formes presque infinies, le récit est présent dans tous les temps, dans tous les lieux, dans toutes les sociétés ; le récit commence avec l’histoire même de l’humanité; il n’y a pas, il n’y a jamais eu nulle part aucun peuple sans récit ".

Les histoires nous touchent, retiennent notre attention, nous fidélisent. Si elles sont bonnes, on attend naturellement la suite !

Commet raconte-t-on des histoires ?

Pour raconter, on peut utiliser toutes sortes de médias et de techniques ! C’est la que là créativité du storyteller entre en jeu.

Tout d’abord, une bonne histoire à une structure : il vous faut un personnage (auquel peut s’identifier votre cible), dans une situation initiale, puis un évènement bouleversant, qui va plonger ce personnage dans des péripéties. Et ce jusqu’à un climax* qui sera suivi du dénouement (grâce a une solution offerte par le produit ou service).

Un exemple : Marie est une femme salariée, mais une possibilité d’expatriation de son mari la conduit à démissionner. Elle se retrouve dans un pays étranger, mère au foyer, sans job, ce qu’elle vit mal. Elle ne sait pas comment s’adapter, trouver sa voie… Heureusement, sa rencontre avec une coach d'Expat Communication change sa vie en lui permettant de créer son job nomade.

Pour raconter cette histoire, vous avez de nombreux moyens à votre disposition !

• La vidéo, que vous voyez souvent sur les réseaux sociaux ou à la télévision ;
• Le dessin, à travers la création de BD ou l’illustration ;
• Le videotelling, qui allie l’illustration à la vidéo ;
• L’écriture, pour des articles de blog ;
• La photographie…

Vous utilisez peut-être déjà ces techniques pour promouvoir votre business, ou pourriez travailler en coopération avec des storytellers pour booster votre communication, n'hésitez pas à nous partager votre expérience !

Caroline Gaujour, illustratrice et Storyteller
https://www.carolinegaujour.com/portfolio/
https://dessinsdexpat.com/
Ma vie d’Expat, destination Istanbul

* « Introduction à l’analyse structurale des récits »
*Climax : Point ultime ou culminant dans une progression à travers le temps.

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre