Entrepreneuriat Portraits d’expats entrepreneurs

Moovandji, la pépinière des jeunes talents, créée par Gwénola – Istanbul

Photo_Moovandji_Gweenola

© Noémie Deveaux

Gwénola Cadot, 47 ans, mariée, 2 enfants, est diplômée d’une maîtrise d’économie, et d’un DESS de gestion. Dès son enfance, elle a eu la chance de vivre des expériences à l’étranger.

Ensuite 20 années d’activité professionnelle, dans différentes villes en France, comme manager et conducteur de projets, au sein de directions commerciales de 2 grands groupes en France, avant d’arriver en Turquie à l’été 2015.

Elle a adoré toutes ses expériences, mais elle savait que partir à l’étranger lui ouvrirait de nouveaux challenges. Son mari a eu l'opportunité de partir en Turquie pour le groupe Décathlon, et rejoindre l'équipe en place.

De son côté, elle travaillait à la Direction commerciale d'EDF de Nord Ouest et a eu la chance de pouvoir se mettre en disponibilité, car il n'y avait pas d'opportunité pour elle en Turquie via le groupe. Elle est donc actuellement en disponibilité, et est en train de faire les démarches pour un congé 'création d'entreprise'.

Parcours d'expat 

Arrivée à Istanbul ma principale préoccupation était d’avoir une activité qui me permette d’apprendre, de m’investir dans de nouveaux projets, et de rester connectée avec les réseaux professionnels locaux.

Je me suis inscrite dès les mois de septembre, à Istanbul Accueil, association d’accueil pour les francophones qui s’installent à Istanbul, ainsi que Via Pro, une plateforme de développement personnel et professionnel sur Istanbul, pour profiter d’une dynamique de réseau et pour monter en compétence grâce aux ateliers proposés.

J’ai vu dans Via pro une vraie opportunité pour rencontrer des hommes, des femmes qui sont dans une dynamique de projets, prêts à partager leurs questions et leurs bons plans. En avril 2016, je rejoins l’équipe et participe à son développement. C’était un excellent moyen pour moi d’utiliser mes compétences, en développer de nouvelles, garder cet équilibre vie pro/vie perso, œuvrer pour le bien commun, être, à mon niveau, acteur du changement, avoir un impact, et me constituer un chouette réseau.

Dans les nombreux projets que j’ai pu réaliser, on peut citer le développement d’une application smartphone de bons plans sur Istanbul, l’organisation d’une exposition vente à but caritatif mettant en avant des artistes stambouliotes, l’organisation de ventes privées mettant en avant commerçants et artistes turcs, l’organisation d’évènements, workshops, conférences pour Via Pro. Bref un terrain de jeu parfait pour rencontrer de belles personnes, écouter, rester en connexion et nourrir un futur projet petit à petit sans même m’en rendre compte !

boutons NL EV

Du projet à l'activité professionnelle pérenne

Normalement nous devions partir l’été dernier, mais l’entreprise de mon mari a prolongé son contrat d’un an, l’occasion pour moi de me former. Je me suis alors inscrite au MOOC Ticket for Change que j’ai adoré. J’ai complété ce Mooc par un accompagnement de 6 mois avec Solène Pignet, que je connaissais sur Istanbul par le biais de Via Pro.

Je me suis dit que l’accompagnement serait un excellent moyen de passer rapidement à l’action, de rendre concret mon propre projet et de réaliser une future activité. J’avais plein d’idées, mais je ne savais pas celle qui pouvait déboucher sur une activité professionnelle pérenne, viable financièrement. Je recherchais aussi un cadre, et un résultat rapide.

Trouver l’idée du projet a été pour moi le plus gros changement vécu au cours de cet accompagnement. La phase d’introspection n’a pas été facile, mais pourtant essentielle. Prendre conscience de ce que l’on veut faire et ne pas faire, de sa zone de génie, faire abstraction de ses pensées limitantes et parfois d’un environnement bienveillant mais qui peut aussi générer des doutes…

Moovandji - des projets formateurs dont les jeunes sont acteurs

MOOVANDJI_Logo_pantoneForte de mon expérience, de la connaissance des besoins de la communauté francophone locale et de mon réseau stambouliote, la création d’une pépinière pour les jeunes m’a semblé opportun, surtout qu’aucune autre structure ne répondait à ce besoin.

En juin dernier, je fonde Moovandji, une pépinière ludique et collective qui donne aux jeunes les moyens de s’exprimer, de s’enrichir pour qu’ils puissent révéler leurs talents, à travers la conduite de projets. C’est un vrai parcours du combattant pour les jeunes aujourd’hui de trouver un espace ludique, collectif pour entreprendre, partager, passer à l’action et conduire un projet de A à Z. Pourtant ils ont du temps, du potentiel, du bon sens et ne demandent qu’à être encouragés pour oser et réaliser leurs rêves.

Mon objectif, avec Moovandji, c’est de les aider à révéler le meilleur d’eux-mêmes, les rassembler autour d’un projet, les faire grandir, les responsabiliser, leur donner les moyens d’entreprendre et de vivre une expérience valorisante.
Accompagnés par des experts, je connecte jeunes et professionnels pour mener des projets qui mélangent amusement et apprentissage technique, utiles pour leur avenir.

Je propose différents formats, des ateliers sur plusieurs séances, des stages vacances, des conférences sur différentes thématiques avec l'appui de personnes compétentes. De l'illustration à la cuisine, en passant par la vidéo, l’écriture, la photo, chaque projet fait l’objet d’un livrable.

Et techniquement parlant

J'ai créé le logo, avec l’aide de jeunes et une professionnelle de l’identité graphique, Moz La Little Ajans. Créé un site web (https://ideapixel.agency/), les pages sur les réseaux sociaux. Moovandji est désormais accessible partout et pour tous. On peut s’inscrire directement par le site, ainsi que soumettre des projets à mener.

Je m’adresse aux francophones, âgés de 10 ans et plus. Les projets évoluent selon les groupes et les professionnels qui les accompagnent. J’ai dernièrement organisé un vernissage pour exposer les histoires en vignettes illustrées par 7 jeunes.

Structure juridique

Après avoir testé différents projets cette année, auprès d’un public francophone, moyenne d’âge, 13 ans, je créé prochainement ma structure juridique, de telle sorte à pouvoir toucher davantage d’institutions, en Turquie, mais aussi ailleurs. Mon objectif, pouvoir toucher un plus large public, anglophone, turc, et dupliquer ce modèle en dehors de la Turquie.

WANTED : Je suis toujours à la recherche de professionnels, prêts à s’engager pour monter en compétences ces jeunes en s’amusant. La qualité des projets vient en grande partie de la qualité des professionnels qui s’engagent.

En quoi l'expatriation a servi votre projet ?

Vivre à l’étranger m’a redonné de l’espace dans mon parcours professionnel.
L’entrepreneuriat a été la solution la plus appropriée à ma situation et les rencontres que j’ai pu faire ont été essentielles. Ce sont elles qui ont activé cette prise de conscience et m’ont permis de me lancer. Puis la Turquie est un pays d’entrepreneurs. Culturellement cela m’a beaucoup encouragé et surtout montré que c’était possible, on a le droit à l’erreur.

Mon regard a changé sur ma capacité à devenir acteur de mon avenir.

Un conseil

Mon conseil serait de ne pas avoir peur de se lancer. « Il faut faire quelque chose de nouveau pour voir du nouveau. » citation de Georg Christoph Lichtenberg. Prendre son temps pour découvrir, s’imprégner, et s’engager dans des projets qui vous inspirent. Se confronter aux autres, oser demander de l’aide, apprendre au contact d’autres qui ont des expériences similaires. Ouvrir son regard à d’autres perceptions.

Propos recueillis par Gaëlle GREGOIRE, responsable éditoriale d'Expat Value. Elle a passé 8 années en expatriation dans différents pays d’Afrique et d’Europe où elle a du se réinventer à chaque fois pour travailler (ou pas !). Elle est donc extrêmement concernée par cette notion de "suivi de conjoint" et de double carrière à l'étranger.
Pour lui écrire : gaelle.gregoire@expatcommunication.com

boutons NL EV

Pour en connaître plus sur la vie à Istanbul, FemmExpat vus conseille de lire :
Vivre à Istanbul : un dépaysement à 3h de vol de la France

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre