Entrepreneuriat Portraits d’expats entrepreneurs

De l’audit au Feng Shui, portrait d’une expat’entrepreneuse zen !

G CARLEGeneviève, la quarantaine jolie, vit aujourd’hui à Versailles en famille. Elle a un Master Comptabilité Contrôle Audit de Paris-Dauphine et a débuté sa carrière à Paris au sein de grands cabinets d'audit pour évoluer ensuite vers le secteur industriel et les directions financières de groupes internationaux.

Ayant découvert le Feng Shui en expat, elle a fait de sa nouvelle passion un métier et allie aujourd'hui business et art de vivre. Elle nous raconte.

Mon parcours d'expat 

Enfant, j’ai vécu à New-York avec mes parents. J’ai adoré cette expérience, et j’avais très envie de repartir « un jour ». Après mes études à Paris, je suis donc partie vivre 6 mois au Mexique, et plus tard, partageant ces envies d’ailleurs avec mon époux, nous avons tout mis en œuvre pour repartir en famille. Notre projet s’est concrétisé en 2011 avec notre départ pour Hong Kong où nous sommes restés 4 ans, avant de partir vivre 3 ans à Londres de 2015 à l’été 2018.

Ma vie pro en expat

En arrivant à Hong Kong, je suis tombée amoureuse de cette ville grandiose, vibrante et pleine de contrastes. J'ai eu envie de découvrir son histoire et sa culture, aussi j'ai pris des cours de Feng Shui et d'astrologie chinoise avec des Maitres Feng Shui Hong Kongais. Cette formation, entamée à l'origine pour mon intérêt personnel, m'a passionnée, et j’ai eu envie de créer mon propre business, sur la base de mes nouvelles connaissances. J’ai donc fondé ma première société, avec l'idée de faire connaitre la pratique du Feng Shui aux occidentaux établis à Hong Kong et cette thématique sous-jacente : "Comment nous, occidentaux, rationnels et cartésiens, pouvons-nous intégrer ce savoir ancestral Chinois dans nos vies, pour l'utiliser et en bénéficier ?"

Mon activité ayant très bien marché à Hong Kong, je l’ai poursuivie en m’installant à Londres en 2015. J’ai fait reconnaître mes diplômes Hong Kongais par The Feng Shui Society, qui réglemente la pratique du Feng Shui en Europe. Je suis donc aujourd’hui Consultant Accrédité, et depuis récemment, également Formatrice Accréditée.

De retour en France depuis l’été dernier donc, je continue l’aventure The Feng Shui Lab !

J’ai créé un site  et un blog, ce qui me permet d’adapter mon activité au pays dans lequel je vis relativement facilement. Je précise « relativement » car d’après mon expérience, l’aspect humain « réel », au sein d’un ou plusieurs réseaux dans lesquels on se sente bien et en affinités de pensée, reste essentiel je pense pour développer une activité.

abonnez-vous-a-la-weekly-encart-fxp-300x213Concrètement, The Feng Shui Lab propose 3 types de services, en anglais et en français : des évaluations d’espace pour aménager son environnement selon les principes du Feng Shui, une formation Feng Shui accréditée et destinée aux futurs consultants Feng Shui et aux professionnels du design d'intérieur et de l'architecture qui souhaitent élargir leur champ de compétences, et une consultation de coaching professionnel basée sur l’astrologie chinoise que j’ai baptisée « Clarifier son projet professionnel - BaZi ».

Cette consultation, c’est mon petit chouchou, je l’adore, d’abord parce-que je l’ai créée de toute pièce et surtout pour la puissance de ses conclusions et les bénéfices concrets qu’elle apporte à mes clients…l’astrologie chinoise, c’est dingue, mais ça marche 😉 !

Mon projet pour l’année qui vient est de lancer des ateliers Feng Shui en ligne, à suivre…

Personnellement, j’ai vécu mon premier départ en expatriation comme une parenthèse bienvenue dans une vie surchargée et où je m’épanouissais assez peu professionnellement. J’ai donc mis à profit ma première année d’expatriation pour me poser vraiment, prendre le temps de réfléchir à ce que je voulais – et également ce que je ne voulais pas – pour définir un projet professionnel qui me corresponde vraiment. Pour moi ce temps de réflexion est essentiel pour poser les bases d’un projet sur le long terme et passer à l’action sereinement.

Propos recueillis par Gaëlle GREGOIRE, responsable éditoriale d'Expat Value. Elle a passé 8 années en expatriation dans différents pays d’Afrique et d’Europe où elle a dû se réinventer à chaque fois pour travailler (ou pas !). Elle est donc extrêmement concernée par cette notion de "suivi de conjoint" et tout ce qui a trait à la carrière à l'étranger. Pour lui écrire : gaelle.gregoire@expatcommunication.com

abonnez-vous-a-la-weekly-encart-fxp-300x213

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre