Coaching individuel

En quoi l’accompagnement pro est un vrai plus pour le conjoint suiveur : témoignage d’une coachée !

Accompagnent_pro_temoignage_elodieElodie a suivi un accompagnement avec Claire Aladel une coach Expat Communication. Il s'agit là d'un programme complet de retour à l'emploi, visant à établir et mettre en oeuvre un nouveau projet professionnel. Elodie nous détaille tout cela avec sincérité et nombreuses sont celles qui pourront s'y identifier.

Pourrais-tu te présenter ?

Elodie, nouvelle quarantenaire, mère au foyer de trois enfants. Actuellement expatriée en Irlande du Nord pour le job de mon mari. C’est notre seconde expatriation, nous avons aussi eu la chance de connaître la Dolce Vita Romaine durant deux années.

J’ai un diplôme dans le commerce et j’ai travaillé pendant une quinzaine d’année dans le domaine de la Formation Professionnelle Continue.

Le choix de ne pas avoir une activité salariée durant mes expatriations a été une évidence. Tout d’abord, quand nous sommes partis en Italie j’étais enceinte. J’ai donc pris le temps avec mes enfants âgés de 7 et 6 ans et profité de l’arrivée de notre dernier. D’autre part, il me semble important d’être disponible pour mes enfants compte tenu des changements qu’ils vivent lors de nos expatriations. En revanche, même si je ne suis pas salariée, j’interviens en tant que bénévole dans des Associations, restant ainsi active.

Quelle était ta situation personnelle avant le démarrage de cet accompagnement ?

Les mois précédents notre départ en expatriation j’avais fait un Burn Out professionnel, certainement associé à la charge mentale de la femme…

J'ai été quelques semaines en arrêt maladie (difficile pour moi de digérer ce premier arrêt depuis que je travaillais). La structure dans laquelle j’étais cadre était en pleine réorganisation et j’ai donc demandé une rupture conventionnelle. J’avais alors comme projet de reprendre une formation en Master 2 que je devais commencer en septembre.

En parallèle, j’avais été contactée pour un poste où mon profil intéressait. Je me suis dit qu’un entretien d’embauche après la perte de confiance en moi serait un très bon exercice. Et effectivement, la réponse positive suite à cet entretien, a fait beaucoup de bien !

A ce moment-là, mon mari m’annonce que l’on peut partir à l’étranger. Donc je n’ai pas choisi entre une reprise d’études ou un nouveau job, car nous avons choisi une nouvelle aventure !

La première année passée en Irlande du Nord, c’était le moment pour commencer à m’interroger sur mon avenir professionnel que j’avais laissé délibérément en attente…

Pour quelles raisons souhaitais-tu avoir ce coaching ? Quelles étaient tes attentes ?

La DRH de mon mari lui a parlé de la possibilité d’un accompagnement/coching par un professionnel. Ensuite, elle m’a mise en relation avec Expat Communication.

Je souhaitais prendre le temps de faire un point sur mes compétences et aptitudes professionnelles. Mais aussi, connaître mes attentes et envies, afin d’envisager mon retour à l’emploi, après ou pendant l’expatriation et pourquoi pas un nouveau projet professionnel.

L’idée était de faire donc de faire une sorte de « bilan de compétences ».

Comment s'est déroulé cet accompagnement ? Quelles étapes as-tu franchi ?

L’accompagnement s’est fait en 10 séances avec ma coach Claire, elle-même ancienne expatriée. Elle connait bien les différentes interrogations et problématiques de la femme expatriée.

Le premier entretien, permet de se présenter et d’aborder nos attentes. « On plante donc le décor », étape primordiale pour avancer ensemble.

Puis, lors des séances suivantes, j’ai fait des tests qui m’ont vraiment aidé à mieux me connaitre et à prendre conscience de la notion de « nos valeurs professionnelles ».

Après, grâce aux différents outils proposés par Claire, petit à petit j’ai commencé à identifier différentes pistes professionnelles. Il a donc fallu explorer ces pistes et cela prend beaucoup de temps de recherches, de questionnement…

L’une d’elle était le FLE et aujourd’hui je donne quelques cours de français. Sans l’accompagnement de Claire, je n’aurai pas poussé l’investigation plus loin et surtout je ne serai pas sortie de ma zone de confort.

Quelles prises de conscience as-tu eu ?

Les tests ont été une vraie prise de conscience de mes valeurs professionnelles. J’ai ainsi vraiment pu comprendre pourquoi je m’étais rendue malade à cause d’un travail. Et j’ai surtout enfin arrêté de culpabiliser à cause de mon burn out.

Les tests étaient très intéressants et apportent vraiment une meilleure connaissance de soi, mais aussi de nos hard skills et soft skills.

D’autre part, j’ai vraiment pu voir que mes attentes n’étaient plus les mêmes qu’il y a quelques années. Par exemple, il y a trois ans lors de notre départ j’envisageais qu’à notre retour, je commencerai le Master 2 et aujourd’hui je n’en éprouve plus le besoin.

Quelles actions as-tu mises en place ?

  • Contacter différentes personnes pour interroger sur les métiers que je souhaitais connaitre ;
  • Suivi d’un MOOC pour l’enseignement du FLE ;
  • Enseignement du FLE à des jeunes préparant le GSCE au Royaume Uni ;
  • Création des « after school » français pour les élèves de maternelle et primaire ;
  • Envisager différentes pistes professionnelles en fonction de la suite qui est aujourd’hui encore incertaine (France ou expatriation).

Qu’est-ce que cela t’a apporté ? Quel était le résultat à la fin du coaching ?

Grâce à ces actions, je connais désormais le métier d’enseignant FLE.

Je pensais qu’il était obligatoire que je passe par la case formation à distance FLE CNED ou Master et finalement le MOOC m’a permis de débuter.

Il est vrai que l’idée était de « toucher du doigt » le métier pour voir si je souhaitais m’investir dans une formation longue distance et aujourd’hui je n’en vois pas l’intérêt.

Grâce au coaching on trouve des réponses à nos questions ! L’accompagnement permet d’aborder des pistes que l’on n’aurait pas envisagées. Et l'expertise du coach nous guide, nous structure et nous pousse à avancer.

En termes de bien-être et de confiance en toi, quel a été l’impact ?

En parallèle de ce coaching, je m’intéressais et m’intéresse encore beaucoup aux lectures, conférences et autre sur le développement personnel.

Cet intérêt et les conseils de Claire m’ont apporté un réel dynamisme et une vraie envie d’avancer.

L’accompagnement m’a permis de comprendre, d’accepter et de ne plus m’en vouloir pour le Burnout, je n’étais tout simplement plus en accord avec mes valeurs. Et surtout, il m’a permis de voir les qualités professionnelles et personnelles, ainsi que les points à travailler ! J’ai repris confiance en moi et je suis contente et fière du travail que j’ai fait !

Que souhaites-tu partager avec celles qui vivent une situation identique à la tienne ?

Je recommanderais cette démarche à toutes les personnes qui souhaitent faire un point et qui ont des interrogations en lien avec leur activité ou avenir pro.

Cette démarche nous oblige à prendre du temps et un peu de recul. Mais, si l’on veut vraiment avancer dans cette aventure, il faudra savoir se remettre en question.

Il ne faut pas avoir peur de se poser des questions, prendre de la hauteur et surtout de sortir de sa zone de confort !

Portrait_ElodieElodie.

 

 

 

Pour aller plus loin Expat Value vous conseille de lire :
1h pour faire le point sur mon projet professionnel

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre