Entrepreneuriat Portraits d’expats entrepreneurs

Ecrire un livre pour mettre du baume sur le cœur des enfants expatriés – Témoignage

Corinne est graphiste-illustratrice. Virginie est journaliste-pigiste. Elles sont amies et vivent aux Etats-Unis. En tant que conjointes multi-expatriées et mamans, elles ont accompagné leurs enfants dans leurs découvertes passionnantes mais aussi leurs difficultés liées à la vie à l'étranger... dont la tristesse générée par « le manque ». Le manque des amis rencontrés lors d’une précédente expatriation, de la famille restée au pays natal ou d’un être cher décédé quand on est au loin.

Corinne et Virginie cherchaient le baume à poser sur le cœur de leurs  enfants expatriés et elles en ont fait un livre: « Elise, 7 ans, Expatriée » ! Main dans la main, mêlant leurs compétences professionnelles. Elles témoignent pour Expat Value de cette belle aventure.

Comment vous êtes-vous rencontrées ?

Nous nous sommes rencontrées, un début d’année scolaire, dans un “café-accueil” organisé chez une française expatriée de Houston où deux nouvelles venues ont échangé sourires et informations, le début d’une profonde amitié et d’une belle collaboration !

Comment est né ce projet ? 

Ce livre est basé sur une histoire originale de Virginie, car après un nouveau déménagement sa petite fille a cessé de sourire. Face à la douleur de nos enfants confrontés au manque des amis, de la famille nous nous sentions démunies et poursuivies par un sentiment d’impuissance : que pouvions-nous faire pour les apaiser? Nous avons alors décidé de réaliser le livre ressource que nous aurions aimé trouver en librairie.

Il nous fallait déclencher un processus d’acceptation, de cicatrisation et de renversement de ce chagrin. Ce manque était généré par l’Amour. Un Amour inconditionnel bien réel mais qu’il n’était pas possible d’exprimer et de vivre dans une proximité physique. Nous avons choisi d'utiliser la prise de conscience de la beauté de cet Amour, de son intensité et de son intemporalité, pour créer l’image mentale, la visualisation d’un jardin secret. Un jardin où nos enfants peuvent rencontrer ceux qu’ils aiment.

Nous voulions créer ce baume à poser sur le cœur de nos enfants. Il ne restait plus qu’à l’écrire et à le partager ! Nous espérons que « Elise, 7 ans, Expatriée » , cet ouvrage qui nous a fait défaut, pourra soutenir d’autres parents dans l’accompagnement de leurs enfants expatriés ou même sédentaires.

Ecrire un livre à deux, pourquoi ?

Nous avons uni en un projet de cœur nos expériences de femmes et de mamans expatriées. Nous avons également mis nos singularités, nos compétences spécifiques et nos univers créatifs au service de ce projet commun. Cette cohabitation dans l'écrit a permis la rencontre de deux fortes personnalités et de deux sensibilités qui se reconnaissaient. Nos deux plumes, par leurs différences, étaient un atout supplémentaire pour ce livre.

Que vous a apporté cette expérience ?

Virginie :  La création d’un livre prenant souvent plusieurs années, cette expérience m’a appris combien la persévérance, la ténacité et la détermination sont des facteurs clés dans la poursuite d’un projet de longue haleine. Nous avons réalisé cet album ensemble, c’est ainsi que nous avons avancé à travers les embûches : en nous « relevant » l’une l’autre.

Corinne : Illustrer, écrire, sont souvent des actes solitaires. Ce projet fut l’opportunité d’un travail d’équipe. Il s’agissait là de trouver un équilibre et de mettre en place une collaboration nouvelle et unique.

Quels conseils à ceux qui souhaitent écrire un livre pendant leur expatriation ?

Virginie : Mon conseil serait d’écouter son cœur, de suivre son intuition et de prendre le temps pour trouver le (la) partenaire et/ou le sujet qui résonne en nous profondément.… Rester concentré sur son objectif, ne pas regarder derrière ou sur les côtés mais juste « devant », là où on souhaite aller. Ne jamais se laisser à penser que c’est trop compliqué ou inatteignable. Tout est possible, quand on y croit vraiment. Aussi, rechercher la qualité, être bienveillant(e) avec soi-même et, si on écrit à deux, faire entière confiance à son binôme d’écriture ainsi qu’apprécier, avec saveur, son talent unique.

Corinne : Si je peux donner quelques conseils, je commencerais par celui-ci : Soyez patient(e) ! Patient(e) et obstiné(e) ! N’écouter pas les mauvaises langues, elles sont nombreuses, et faites-vous confiance ! De plus, Les distances et les frontières, grâce aux technologies actuelles ne sont plus des obstacles. Virginie a quitté Houston pour Atlanta en cours de projet. Qu’à cela ne tienne, ordinateurs et caméras sont devenus nos alliés ! Notre éditeur ne nous a jamais rencontrées physiquement, là aussi, vive l’informatique ! « We can do it ! » était notre leitmotiv !

Vos projets pour l’avenir

Virginie : Prochainement, je compte publier un recueil de textes et lancer Equality by Words, un incubateur littéraire pour les droits humains, presque finalisé. Le tout en poursuivant la rédaction d’articles en tant que journaliste-pigiste.

Corinne : J'ai, en cours de finalisation, deux albums jeunesse écrits et illustrés que je souhaite faire éditer. En parallèle, je travaille sur la création de nouveaux modèles pour ma série de coussins décoratifs “The Storytellers” par "Princesse Chouquette, Tibouille & Cie".

Virginie Houet et Corinne Feuillet Luca -  Auteures de  « Elise, 7 ans, Expatriée » 

En savoir plus sur les co-auteurs
Virginie Houet

Elle est journaliste indépendante. Diplômée en Information, Communication et Journalisme des Universités de Liège et Bruxelles, elle commence sa carrière en Belgique. D’abord en tant que conceptrice de cours d’éducation aux médias, professeur de français, formatrice dans une association de soutien aux femmes immigrées et enfin comme chargée de mission à la Province de Hainaut. Passionnée par la découverte du monde et accompagnée de sa famille, elle part en 2009 pour la Thaïlande. C’est de là qu'elle débute ses activités journalistiques proprement dites. Elle écrit un premier article au sujet des conjointes expatriées pour le magazine Femmes d’Aujourd’hui.

Après quatre années de vie asiatique et un bref passage par la Belgique, elle emménage aux USA, d’abord au Texas et ensuite en Géorgie. A Houston, elle participe à la création de Houston Expat Pro, une association de soutien aux conjoints expatriés entrepreneurs et devient, entre autres, correspondante locale pour French Morning. Elle y rencontre Corinne. Et une grande aventure débutera rapidement. D’Atlanta, elle travaille en continu sur différents projets littéraires.

Corinne Feuillet Luca

Elle est graphiste, illustratrice et diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués. Ses débuts professionnels sont parisiens. Le Festival Tom Pouce de Boulogne Billancourt et son fondateur lui tendent la main (Illustrations du livre “Schradabouck le Dragon”, texte de Michel-André Drode, Ed. Roland Buret, 1993). Elle dessine alors également pour le département jeunesse d’Hachette Presse.

Au grès de sa vie d’expatriée, du Venezuela au Texas, en passant par la Hollande, l'Indonésie, Singapour, ou le Brésil, elle adapte son travail. Supports de communication, identité visuelle, illustration de presse ou commandes de particuliers viennent enrichir son expérience professionnelle. En 2010, elle collabore au livre “An Expat Journey in Singapore” (Texte J. Mathy, illustrations C. Feuillet Luca, Photographies F. Notte et U. Graton, Ed. Black Albatros). Et elle crée "Princesse Chouquette, Tibouille & Cie" afin de donner un nom à ses productions. Ses coussins décoratifs et les posters de ses illustrations sont désormais commercialisés sur internet.

 

Illustration Copyright Corinne Feuillet Luca

Laisser un commentaire

Connexion en tant que membre